Régression vie antérieur

Des récits spontanés d’enfants, des réminiscences d’adultes en thérapie et de nombreuses traditions en témoignent : une forme de conscience continuerait d’exister entre nos destinées terrestres….

Purnima, née au Sri Lanka, commence vers l’âge de 2 ans à raconter qu’avant, elle vendait de l’encens sur un vélo. De quel « avant » parle-t-elle ?

Les enfants s’inventent des histoires, pensent les parents.

À 4 ans, la petite fille visite un temple à 230 kilomètres de chez elle. « Une fois sur place, elle prétendit avoir vécu de l’autre côté de la rivière », rapporte le Dr Tucker.

Par la suite, Purnima complète son récit de nombreux détails totalement cohérents. Elle insiste : elle a déjà vécu. Elle annonce avoir été un fabriquant de deux marques d’encens, que ses parents ne connaissent pas. Elle aurait vendu sa marchandise sur un vélo et aurait été tuée dans un accident de la route par un gros véhicule. Devant la persévérance de l’enfant, des proches mènent l’enquête. Que trouvent-ils ? ……..

Et pourtant, il existe des personnes qui se souviennent d’histoires ne leur appartenant pas. Des histoires vérifiables, dont les détails sont soumis au verdict de ceux qui ont connus les personnes défuntes :

 » le cas de James est plus que troublant : il prétend être la réincarnation d’un pilote d’avion abattu par les Japonais. Comment expliquer qu’un garçon de 2 ans puisse donner des détails techniques de « son » crash, celui vécu par un homme pendant la 2ème guerre mondiale, 50 ans plus tôt ? De l’endroit où il a péri, aux détails techniques, aux noms de ses frères d’armes, il fournit quantité de détails confirmés par la sœur du pilote défunt ».

 » Comment expliquer qu’un enfant de deux ans, français, lors d’un voyage en Inde, comprenne comme par magie la langue tibétaine et court dans les bras d’un grand lama bouddhiste ? L’enfant se reconnaît comme un des leurs et souhaite même quitter ses parents pour vivre dans un monastère » !

« Troisième cas plus troublant encore, celui de Jacques, qui depuis son enfance ressent une familiarité inexplicable avec l’œuvre et la vie de Léonard de Vinci, et est aujourd’hui considéré par les plus grand spécialistes au monde comme le seul à avoir compris les secrets du grand peintre… »

De nombreux livres tel que Docteur Jean -Jacques Charbonnier , Newton  (Hypnothérapeute), Bernard Baudouin,etc.., témoignent, explorent et nous font comprendre une autre dimension de la vie après la vie.

CREER SA VIE, SON OEUVRE, SON MONDE…

Régler un problème, soulager un symptôme, récupérer de l’énergie, lâcher du lest, s’émanciper d’une addiction, transformer le réseau d’influences, activer des ressources, choisir, se libérer, s’épanouir, ressentir, grandir, stimuler, se centrer, changer vers un mieux-vivre.

L’âme humaine, qui n’est en réalité qu’énergie, lumière et fréquences vibratoires, traverse une succession d’étapes visibles et non-visibles entre matière et non-matière, entre monde terrestre et monde des esprits, alternant des séquences de vie dans différentes dimensions, avec ou sans le support d’un corps physique.

Dès lors, le spectre d’une disparition définitive s’estompe et la mort ne terrorise plus : bien loin d’être la fin de l’existence, elle n’en est qu’un épisode parmi d’autres, que chacun continue à vivre en pleine conscience. Alors, dans la révélation des missions existentielles de notre âme, engagée dans un long processus d’évolution spirituelle se perpétuant à la fois sur terre dans ses réincarnations successives et dans cet univers intermédiaire de « l’entre-deux-vies », notre quête du sens de la vie prend toute sa résonance pour finalement nous dévoiler que la mort n’existe pas.

Une Séance de régression dure 3h. à 3h 30.

parlons en ensemble.

 

Laisser un commentaire